Nike Air Max moto

Pendant la saison régulière, on a souvent vu notre Tony national en difficulté, notamment lorsqu’il s’agissait de finir près du panier et de faire la différence avec son adversaire direct. Evidemment, pour un joueur qui a passé sa carrière à martyriser les défenses avec ses drives, son premier pas et ses lay-ups en pénétration, c’était très problématique, même s’il a essayé de s’adapter et de contribuer en étant plus dans la gestion. Du coup, en vue des Playoffs, il y avait de quoi s’inquiéter dans la maison Spurs, surtout lorsqu’on regarde la liste des monstres évoluant à l’arrière dans la Conférence Ouest. Ces inquiétudes, elles ont été mises au second plan ces derniers jours car Parker semble avoir retrouvé des jambes.Agressif vers le panier, adroit à l’extérieur tout en étant impliqué en défense où il met une belle pression sur son vis-à-vis, TP est kiffant à regarder actuellement et son coach Gregg Popovich n’a pas manqué de souligner sa montée en puissance après le Game 1 contre Memphis :Ces deux dernières semaines, il a retrouvé la forme.

Il a bien travaillé dans la salle de musculation, mais aussi sur le terrain afin de retrouver son souffle. Je trouve qu’il était très en confiance ce soir, et on adore lorsqu’il joue avec de la fierté en défense. Je pense qu’il a fait du bon boulot.Lorsqu’il évolue à ce niveau-là, les Spurs deviennent tout de suite plus dangereux. Comme l’a fait remarquer Kawhi Leonard suite à la victoire de San Antonio lors du premier match de la série, un Tony Parker agressif et capable de conclure près du cercle rend les choses plus faciles pour l’équipe texane dans le sens où il attire la défense sur lui, permettant ainsi à ses coéquipiers d’obtenir des shoots de meilleure qualité.

En d’autres termes, cette version-là de Tony dynamise l’attaque de San Antonio et la rend plus imprévisible, elle qui peut parfois connaître des trous d’air (turnovers, mouvement du ballon moins fluide, attaque qui se repose trop sur Kawhi…) contre des grosses équipes défensives, comme on l’a vu face à Golden State en fin de saison régulière ou même lors de la deuxième mi-temps du Game 2 contre les Grizzlies.