Nike Air Max trainer

Évidemment, le tricolore n’est pas le seul à remplir ce profil mais le Coq a plutôt la cote en NBA en ce moment avec 11 représentants, soit la deuxième nation étrangère la plus représentée derrière le Canada. De plus, La Toupe possède déjà une expérience convaincante dans la Grande Ligue et a même regardé Kobe Bryant droit dans les yeux en défenses sur plusieurs séquences en fin de saison dernière. Ses qualités sont également très demandées dans le basket moderne et ses statistiques avec les 905 parlent pour lui : 16,1 points, 3,9 rebonds, 3,3 assists et 1,2 interception par match en 28 minutes. Au milieu des solistes, Axel Toupane attend son heure en jouant simple. Il en profite également pour croquer un peu mais a l’air plus à l’aise avec son geste que par le passé avec des pourcentages en légère hausse (48,9% au tir contre 42,9% lors de son premier passage à Mississauga l’année dernière).

Même s’il n’a pas été sélectionné pour l’anecdotique All-Star Game de D-League cette année, il est l’un des patrons de l’équipe la mieux classée de la Conférence Est avec un bilan de 22-8 dont 10 victoires consécutives au mois de janvier et cela pourrait aussi jouer en sa faveur au moment de chercher un nouvel employeur dans la Grande Ligue.Peut-être qu’un coup de fil de Tony Parker ou d’un autre bleu-blanc-rouge influent pourrait aider. En tout cas, la stratégie d’Axel Toupane est bien ficelée. Concentré comme il est et avec tous les arguments qu’il possède, il n’y a pas de raison pour qu’il ne trouve pas sa place au sein d’une rotation NBA.

Quand le talent et la tête sont là, le reste finit toujours par suivre.Souvent proche mais rarement gagnant, le Magic a inversé la tendance hier soir. La quatrième overtime de la saison sera finalement la bonne pour Orlando qui peut encore remercier son fournisseur officiel de Champagne , décisif en fin de match (104-101).Forts de leur belle démonstration à Miami la veille, les Wolves continuaient leur périple floridien avec une belle détermination. À la mi-temps, ils comptaient même 14 points d’avance grâce à un bon duo de first picks entre Andrew Wiggins (28 points, 5 rebonds, 1 passe mais 8/17 au tir) et Karl-Anthony Towns (21 points, 12 rebonds et 6 blocks).